Launching a Scholars Warning initiative

This is a copy of the letter sent to 500+ signatories to the international scholars warning on societal disruption and collapse, from Dr Jem Bendell and Dr Pablo Servigne, announcing the launch of an initiative to help more scholars engage publicly on collapse risk and readiness. A version in French follows below.

The Scholars Warning letter on the risks of societal collapse was published in The Guardian and Le Monde in December 2020. By the end of the year, it had been signed by over 500 scientists and scholars from over 30 countries, representing dozens of academic disciplines including climatology, environmental science, psychology and sociology.

Thank you for signing this public invitation for more sober and kind conversations about how to respond well to our global predicament. The full list of your fellow signatories is available.

video of some of the signatories reading the letter to camera was also released through Facing Future TV. The full-length version of the letter is available and it has been published in German, Croatian, Spanish, Hungarian, as well as French. A list of the translations is available. You can follow engagement with the letter on twitter via @scholarswarning

The Scholars Warning letter was discussed in a limited number of articles including the LA times. However, the mainstream media mostly ignored this significant statement, thereby reflecting the argument within the letter itself. Apart from the environmental campaign Extinction Rebellion, it appears from social media accounts and press releases that environmental groups in the English-speaking world ignored this communication by international scholars.

Dissatisfied with this lack of alarm, some of the signatories are independently supporting the Global Scientists Rebellion, March 25th-28th. Some of us will be fasting in solidarity with the scientists taking non-violent direct action to call for more attention to the implications of climate and environmental science. We recommend you consider joining this action in some way (further information follows below).

As a signatory to the warning letter, we invite you to engage with fellow signatories to support each other to promote necessary conversations about the climate predicament.  A platform, predominantly in English, to help you connect with and collaborate with each other is being launched next week, and you will receive an invite to Slack for that purpose. We anticipate further joint letters, support and advice for the psychological implications and responsibilities for speaking out, and trainings for effective and ethical communications. A diversity of signatories will also be featured on Facing Future TV. Those of you who indicated willingness to speak to the media will receive an invitation from them in the coming month.

Non-English language collaborations are emerging amongst groups of signatories, such as in France. Although we would like multi-lingual functionality in our platforms, at present the best way to enable the many French-speaking signatories to collaborate is with a parallel platform in that language. If you wish to be invited to that platform, please write to scholarswarningfr(at)framalistes.org. In your email (writing in French) you are also invited to mention any initiative you would like to be part of in future.

In addition to joining the network on Slack when invited next week, it will help if you provide information on your areas of expertise and, if there is one, your most recent output on collapse risk, readiness, response or transcendence. You can do this by updating your details in the signatory database via the link at the end of the email (“update your preferences”). We also wish to collate information on signatories’ relevant initiatives in this field. Therefore, if you have time before the end of March, please add information on relevant initiatives on this googledoc (by using the suggestions function), and we will share an edited version of the document with all signatories in the future. You could also consider the collapse research database for listing your relevant research, and the Deep Adaptation Leadership group on LinkedIn for sharing your views and activities with a wider audience.

Responsible communication of research and its implications for policy dialogue is a fundamentally important topic as people experience more disruption, confusion and a sense of vulnerability, due to the direct and indirect impacts of environmental change. Therefore, the principles with which people coordinating future activities of the international Scholars Warning will approach their work include: transdisciplinarity, diversity and human rights. More information on the approach and aims of the initiative is available here.

When you discuss this topic within your organisation, profession, policy makers or the general public, you will be asked about whether it is counterproductive – whether the impacts on motivation, social stability and mental health are such that you should not express the truth of your intellect and emotions. This is a huge topic, touching on many fields of psychology, sociology, politics and such like. Unfortunately, many people speaking in the media about this topic, including famous climatologists, are not grounding their views in relevant research. Therefore, to add to the discussion, we have produced a literature review that explores some hypotheses about it being a responsible act to discuss anticipation of difficult futures in public. My foreword to the review puts it in the current context of criticisms of those of us who speak out.

The publisher has agreed a 30% reduction for Scholars Warning signatories, for the purchase of the book on Deep Adaptation, co-edited with Dr. Rupert Read, if pre-ordering the paperback (use the code). Fellow signatory, climatologist Professor Will Steffen explains why the book is of relevance: “Collapse followed by transformation is a common way that complex systems evolve. Perhaps collapse of our high consumption, climate-destabilising society can lead to transformation towards a brighter human future. The Deep Adaptation framework outlined in this book is a helpful way to seek that transformation.” The publisher has also released two seminal books in the field of ‘collapsology’ which we recommend reading.

In April the current finance director of Extinction Rebellion will be joining Scholars Warning as its first coordinator. After reading the Deep Adaptation paper in 2018, Andrew Medhurst decided to quit his career in global finance and dedicate his life to reducing harm from climate chaos. After volunteering for 2 years to make bold mitigation a priority, he is now broadening his attention to also include the need for similarly bold approaches to adaptation. Andrew will be reaching out to you separately with an invitation to the platform. Before the end of 2021 new roles will be identified and organisational systems established. 

As our focus is exclusively on communicating about the implications of anticipating societal disruption or collapse, which is still a niche field in public policy, we are not working with other initiatives to coordinate scientists’ public communications on other important matters, such as emissions cuts.  We encourage any efforts for scientists and scholars to have more influence on slowing climate change and ecological destruction in fair and significant ways, while maintaining our own equally important focus.  

Sincerely,

Jem Bendell PhD and Pablo Servigne PhD

PS: Join us in NVDA or a Solidarity Fast later this month?

Scientist Rebellion is an internationally emerging network of environmental activists from a variety of scientific backgrounds. The group is calling on the academic community to engage in non-violent direct action (NVDA) to try to reduce suffering. The group argues that governments globally are on a trajectory consistent with ‘climate genocide’ and that scientists must act proportionally by engaging in civil resistance — why else should the public believe that it’s an emergency? NVDA is encouraged as it is empirically the most effective means of rapidly transforming politics, in democracies and autocracies alike. Over 100 activists and 15 countries have committed to Scientist Rebellion’s global action from 25th to 28th March. They will engage in educational disobedience, solidarity fasts and direct actions such as pasting scientific articles on buildings. Academics willing to take action should fill out this secure sign-up form, or email scientistrebellion@protonmail.com 

Lettre aux scientifiques français

La lettre d’avertissement des chercheurs sur les risques d’effondrement de la société a été publiée dans The Guardian et Le Monde en décembre 2020. À la fin de l’année, elle avait été signée par plus de 500 scientifiques et universitaires de plus de 30 pays, représentant des dizaines de disciplines universitaires, dont climatologie, sciences de l’environnement, psychologie et sociologie.

Merci d’avoir signé cette invitation publique pour des conversations plus sobres et aimables sur la façon de bien réagir à notre difficile situation mondiale. La liste complète de vos collègues signataires est disponible.

Une vidéo de certains des signataires lisant la lettre à la caméra a également été diffusée sur Facing Future TV. La version intégrale de la lettre est disponible et elle a été publiée en allemand, croate, espagnol, hongrois et français. Une liste des traductions est disponible. Vous pouvez suivre les réactions à la lettre sur Twitter via @scholarswarning

La lettre d’avertissement des chercheurs a été discutée dans un nombre limité d’articles, incluant le Los Angeles Times. Cependant, les médias grand public ont généralement ignoré cette déclaration importante, reflétant ainsi l’argument de la lettre elle-même. A part sur les comptes de la campagne environnementale d’Extinction Rebellion, il ressort des comptes de médias sociaux et des communiqués de presse que les groupes environnementaux du monde anglophone ont ignoré cette communication des universitaires internationaux.

Insatisfaits de ce manque d’alerte, certains des signataires soutiennent indépendamment la rébellion mondiale des scientifiques, du 25 au 28 mars. Certains d’entre nous jeûneront en solidarité avec les scientifiques qui mèneront une action directe non violente pour appeler à une plus grande attention aux implications de la science du climat et de l’environnement. Nous vous recommandons d’envisager de rejoindre cette action d’une manière ou d’une autre (plus d’informations ci-dessous).

En tant que signataire de la lettre d’avertissement, nous vous invitons à vous engager avec d’autres signataires pour vous soutenir mutuellement afin de promouvoir les conversations nécessaires sur la situation difficile du climat. Une plate-forme, principalement en anglais, pour vous aider à vous connecter et à collaborer les uns avec les autres est lancée la semaine prochaine, et vous recevrez une invitation à Slack à cet effet. Nous prévoyons d’autres lettres conjointes, un soutien et des conseils pour les implications psychologiques et les responsabilités de la prise de parole, ainsi que des formations pour des communications efficaces et éthiques. Une diversité de signataires sera également présentée sur Facing Future TV. Ceux d’entre vous qui ont indiqué leur volonté de parler aux médias recevront une invitation de leur part dans le mois à venir.

Des collaborations non anglophones émergent entre des groupes de signataires, comme en France. Bien que nous souhaitions des fonctionnalités multilingues dans nos plateformes, à l’heure actuelle, la meilleure façon de permettre aux nombreux signataires francophones de collaborer est avec une plateforme parallèle dans cette langue. Si vous souhaitez être invité sur cette plateforme, veuillez écrire à universitaireswarningfr(at)framalistes.org . Dans votre e-mail (rédigé en français), vous êtes également invité à mentionner toute initiative à laquelle vous souhaiteriez participer à l’avenir.

En plus de rejoindre le réseau sur Slack lorsque vous y êtes invité la semaine prochaine, il vous sera utile de fournir des informations sur vos domaines d’expertise et, s’il y en a un, vos résultats les plus récents sur le risque d’effondrement, la préparation, la réponse ou la transcendance des angoisses qu’il peut créer. Vous pouvez le faire en mettant à jour vos coordonnées dans la base de données des signataires via le lien à la fin de l’e-mail («mettre à jour vos préférences»). Nous souhaitons également rassembler des informations sur les initiatives pertinentes des signataires dans ce domaine. Par conséquent, si vous avez le temps avant la fin du mois de mars, veuillez ajouter des informations sur les initiatives pertinentes sur ce googledoc (en utilisant la fonction “suggestions”), et nous partagerons une version modifiée du document avec tous les signataires. Vous pouvez également envisager la base de données de recherche sur l’effondrement pour répertorier vos recherches pertinentes, et le groupe Deep Adaptation Leadership sur LinkedIn (en Anglais) pour partager vos réflexions et activités avec un groupe plus important.

La communication responsable de la recherche et de ses implications pour le dialogue politique est un sujet fondamentalement important car les gens vivent davantage de perturbations, de confusion et de vulnérabilité, en raison des impacts directs et indirects du changement environnemental. Par conséquent, les principes avec lesquels les personnes qui coordonnent les activités futures de Scholars Warning aborderont leur travail comprennent la transdisciplinarité, la diversité et les droits de l’homme. Plus d’informations sur l’approche et les objectifs de l’initiative sont disponibles ici.

Lorsque vous discuterez de ce sujet au sein de votre organisation, de votre profession, des décideurs politiques ou du grand public, on vous demandera s’il est contre-productif – si les impacts sur la motivation, la stabilité sociale et la santé mentale sont tels que vous ne devriez pas dire ce que vous pensez et sentez être la vérité. C’est un sujet énorme, touchant à de nombreux domaines de la psychologie, de la sociologie, de la politique, etc. Malheureusement, de nombreuses personnes qui parlent de ce sujet dans les médias, y compris de célèbres climatologues, ne fondent pas leurs opinions sur des recherches pertinentes. Par conséquent, pour ajouter à la discussion, nous avons produit une revue de la littérature qui explore certaines hypothèses selon lesquelles il s’agit d’un acte responsable pour discuter de l’anticipation de futurs difficiles en public. Mon avant-propos à la revue le place dans le contexte actuel des critiques de ceux d’entre nous qui s’expriment.

En avril, l’actuel directeur financier d’Extinction Rebellion rejoindra Scholars Warning en tant que premier coordinateur. Après avoir lu l’article de Deep Adaptation en 2018, Andrew Medhurst a décidé de quitter sa carrière dans la finance mondiale et de consacrer sa vie à réduire les dommages causés par le chaos climatique. Après avoir fait du bénévolat pendant 2 ans pour faire de l’atténuation forte une priorité, il élargit maintenant son attention pour inclure également la nécessité d’approches tout aussi audacieuses de l’adaptation. Andrew vous contactera séparément avec une invitation sur la plate-forme. D’ici la fin de 2021, de nouveaux rôles seront identifiés et des systèmes organisationnels établis.

Comme nous nous concentrons exclusivement sur la communication au sujet des implications de l’anticipation des perturbations ou de l’effondrement de la société, qui est encore un domaine de niche dans les politiques publiques, nous ne travaillons pas avec d’autres initiatives pour coordonner les communications publiques des scientifiques sur d’autres questions importantes, telles que la réduction des émissions. Nous encourageons tous les efforts des scientifiques et des universitaires pour avoir plus d’influence sur l’attenuation du changement climatique et de la destruction écologique de manière juste et significative, tout en maintenant notre propre objectif tout aussi important.

Sincèrement

Jem Bendell PhD et Pablo Servigne PhD

PS: Rejoignez NVDA ou un jeûne de solidarité en mars?

Scientist Rebellion est un réseau émergeant à l’échelle internationale et fait d’activistes écologistes issus de divers horizons scientifiques. Le groupe appelle la communauté universitaire à s’engager dans une action directe non violente (NVDA) pour tenter de réduire la souffrance. Le groupe soutient que les gouvernements du monde entier sont sur une trajectoire compatible avec le “génocide climatique” et que les scientifiques doivent agir proportionnellement en s’engageant dans la résistance civile – comment le public pourrait-il croire qu’il s’agit d’une urgence sans ça? La NVDA est encouragée car c’est empiriquement le moyen le plus efficace de transformer rapidement la politique, dans les démocraties comme dans les autocraties. Plus de 100 militants et 15 pays se sont engagés dans l’action mondiale de Scientist Rebellion du 25 au 28 mars. Ils s’engageront dans la désobéissance éducative, les jeûnes de solidarité et les actions directes telles que le collage d’articles scientifiques sur les bâtiments. Les universitaires souhaitant agir doivent remplir ce formulaire d’inscription sécurisé ou envoyer un e-mail scientistrebellion@protonmail.com

JB : Mon éditeur a accepté une réduction de 30% pour les signataires de Scholars Warning, pour l’achat de mon livre co-édité sur Deep Adaptation, en cas de pré-commande du livre broché (utilisez le code). Le professeur Will Steffen, un autre signataire, climatologue, explique pourquoi le livre est pertinent: «L’effondrement suivi de la transformation est une façon courante d’évoluer des systèmes complexes. Peut-être que l’effondrement de notre société à forte consommation et déstabilisatrice pour le climat peut conduire à une transformation vers un avenir humain meilleur. Le cadre de l’Adaptation Radicale décrit dans ce livre est un moyen utile de rechercher cette transformation. Nous reccomandons aussi les livres séminaux sur la collapsologie co-écrits par Pablo Servigne.

1 thought on “Launching a Scholars Warning initiative”

Comments are closed.